« Le Refuge des Jeunes de Montréal, Trente ans en pays d’itinérance ou La douleur de la soie » de France Labelle, Directrice générale

Dans son livre paru en novembre dernier, France Labelle, cofondatrice du Refuge des Jeunes, prend la parole pour sensibiliser le public à la réalité de jeunes hommes en situation d’itinérance en puisant dans ses trente années d’expérience comme intervenante et directrice.

Elle utilise aussi ces pages pour donner à des jeunes du Refuge la possibilité de témoigner de leurs diverses réalités : parfois issus de familles aisées ou brisées, sortant des centres jeunesse ou fraîchement arrivés au pays. Finalement, elle tend le micro aux travailleurs du Refuge, employés ou bénévoles, qui ont aussi des parcours complexes, et des raisons intimes de s’engager dans l’organisme.

Avec ce texte poignant et nécessaire qui relate un bon nombre de drames mais toujours sur un ton porteur d’espoir, la messagère témoigne du courage et de la force de ces personnes qui se sont confiées à elle. En y ajoutant un peu de son regard critique, politique et évidemment militant, en résulte un ouvrage touchant et profondément humain. Cet ouvrage est disponible en version papier et numérique dans toutes les librairies, pour pouvez aussi le commander en ligne à ces liens : 

Retour sur le lancement virtuel

Le 27 octobre dernier, nous lancions avec un grand bonheur le livre de France Labelle « Le Refuge des Jeunes de Montréal, Trente ans en pays d’itinérance ou La douleur de la soie » que vous pouvez trouver dans toutes les librairies. Vous pouvez visionner ce beau moment ci-dessous. Merci à André Gagnon des Éditions Hurtubise, pour son animation et à Manon Massé qui nous a fait l’honneur et le plaisir de lire la magnifique préface qu’elle a écrite pour le livre.

Voir aussi

362 700 $ pour notre 5e Édition de la Soirée des CIO au profit de la Fondation Refuge des Jeunes de Montréal.

Le mardi 14 septembre s’est tenue notre 5e Édition de la Soirée des CIO au …

Un commentaire

  1. Monique Vaillancourt

    Merci de m’avoir fait parvenir ce livre avec mon reçu de don 2020.
    Il a été livré quelques jours avant mon 75e anniversaire et j’ai passé une grande partie de ma soirée à le lire. Je n’ai pas connu la misère que vous cotoyez au quotidien, mais y suis sensible tout-de-même.
    Souhaitons que les gens qui prennent les décisions pour notre société le liront et se laisseront toucher et agiront pour soulager cette misère humaine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *